Newsletter trimestrielle de la Convention
  Newsletter trimestrielle de la Convention Juillet 2014  
       
 
« Prenons plaisir à le faire ! »
Entretien exclusif du maire de Bristol avec le Bureau de la Convention des Maires
Dans cet [entretien exclusif->https://www.youtube.com/watch?v=ZqFwpr1aKwQ] avec le Bureau de la Convention des Maires, le maire de Bristol (Royaume-Uni), ville qui sera Capitale verte de l'Europe en 2015, démontre que la transition énergétique ne se limite pas à la lutte contre le changement climatique mais qu’elle concerne en premier lieu les « bienfaits immédiats qu’elle apporte à la vie des gens ». « Si nous devons sauver le monde, prenons plaisir à le faire ! », a déclaré le maire, George Ferguson.
 
   

A Bristol, où une monnaie locale a été créée afin de stimuler les commerces locaux et le développement économique, l’engagement de la communauté est très important dans toutes les sphères de la société, et l’énergie durable n’est pas une exception. Sustrans, l’association de bienfaisance britannique qui encourage les transports durables, a été créée à Bristol en 1977, parmi d’autres associations majeures. « Bristol est pleine d’individus qui font de la ville ce qu’elle est » et elle a de grandes ambitions, ce qui, d’après Ferguson, représente deux éléments essentiels pour faire de cette ville une Capitale verte de l’Europe. Le maire estime également qu’une « famille » devrait être formée à partir de ces capitales vertes, afin de faire passer le message dans le monde entier. Le titre 2014 est actuellement détenu par une ville signataire de la Convention (Copenhague), et c’est encore une ville signataire de la Convention qui le portera en 2016, puisque l’on vient d’annoncer que la capitale slovène Ljubljana reprendra le flambeau après Bristol.

Au cours de cet entretien de 4 minutes, le maire de Bristol aborde également les questions de l’amélioration de la santé publique, de la création d’emplois dans le secteur de l’énergie, de la précarité énergétique et du devoir des populations riches de consommer une part équitable des ressources et de réduire leur consommation d’énergie pour la ramener à la moyenne générale.

Dans sa conclusion, Ferguson explique comment « une collaboration autour de la Convention des Maires peut nous permettre de partager nos expériences et d’apprendre et de nous inspirer les uns des autres ». En s’adressant à l’UE en particulier, il ajoute : « C’est dans les villes que les changements vont s’opérer, alors s’il vous plaît écoutez nous, travaillez avec nous et nous collaborerons étroitement avec vous ».

Qui sera le prochain maire interviewé par le Bureau de la Convention des Maires ?

 
     
    >> Newsletter trimestrielle de la Convention Juillet 2014 <<
(238 visits )
 
     
Retrouvez-nous sur :
Twitter Facebook
Covenant of Mayors
  Le contenu de cette publication n’engage que la responsabilité du Bureau de la Convention des Maires et ne représente pas nécessairement l’opinion de la Commission européenne. La Commission européenne ne saurait être tenue responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y figurent. La Convention des Maires bénéficie du soutien financier de la Commission européenne et est mise en œuvre par un consortium de cinq associations européennes d’autorités locales : Energy Cities, Climate Alliance, Eurocities, le CCRE, et Fedarene.

S’inscrire / Se désinscrire .
European Union  
 
Covenant of Mayors